Home / News / Coming soon / The Rat Pack façon moules frites

The Rat Pack façon moules frites

Un projet fou? Un projet qui sort des sentiers battus en tous cas. Un tournage. Celui de Franck et Dean qui s’est déroulé à Bruxelles en ce (pas très) joli mois de juin.  Il s’agit du deuxième film de la jeune réalisatrice Céline Charlier. Qui a réuni un casting assez (d)étonnant. On ne demande qu’à en voir plus.

 

Céline Charlier a tout juste 25 ans. Elle fait donc partie de cette nouvelle génération dorée qui comprend aussi Amélie Van Elmbt ou David Murgia.  Entre autres. Sa vie démarre pourtant sous des auspices peu favorables, puisqu’elle voit le jour à Nivelles en avril 1986,  deux jours après la catastrophe de Tchernobyl ! Parcours scolaire sans histoire, baccalauréat en « commu », découverte de la RTBF à l’occasion d’un stage, puis trois ans d’étude à l’Inraci qui se termine par un Hold-Up qui sera remarqué dans de nombreux festivals.  Et  que vous pouvez visionner ici.

 

 

 

L’atout de cette nouvelle production ? Un casting tout simplement étourdissant qui ne peut que retenir l’attention avec, dans le désordre, Cathy Immelen, Jacques Bredael, Stéphane Pauwels, Éric Deflandre, William Dunker, Jérôme Colin, Jean-Louis Sbille, Marion, Bruno Borsu ou Hélène Couvert. Attention : il ne s’agit pas de cameo. Chaque acteur a un véritable rôle à défendre. Pour certain(e)s, c’est une grande première.

 

 

Tous ces people entourent les deux vraies vedettes du film : Daan, le divin « rock and roll crooner », ex-membre du grand groupe Dean Man Ray qui réalise aujourd’hui une sublime carrière solo et Didier Gesquière, présentateur de Coup de film et pilote vocal de l’agenda culturel Javas à la RTBF. Qui signe d’ailleurs le scénario du film. Didier est Franck et Daan est Dean. Toute ressemblance avec des personnalités marquantes de l’histoire de la musique américaine n’est pas fortuite…

 

 

 

Le pitch ?… Deux noctambules, amis depuis la nuit des temps, traversent le Bruxelles d’aujourd’hui. La soif, la vie, les filles et le hasard balisent ce pèlerinage dans les artères imaginaires du Las Vegas des années 60, époque dorée où Frank Sinatra et Dean Martin jouaient aux grands hommes. Nous y voilà. Décalage garanti.

 

 

En plein dans l’air du temps, Franck et Dean est une vraie comédie d’humeur et de crise.  Qui dispose déjà d’un site internet, complet et alléchant. Formidable démarche.  On demande à voir.

 

Regardez aussi

Bande-annonce: « Continuer » de Joachim Lafosse

On connaît enfin la date de sortie de Continuer, le nouveau film de Joachim Lafosse …