Tournages en vue pour Yolande Moreau et Cattet et Forzani (entre autres)

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel vient d’annoncer les résultats de sa 3e session 2021. Des aides à la production ont été attribuées à 6 longs métrages de fiction, dont l’on se réjouit de retrouver les auteur·ices sur grand écran, et qui nous entraineront aux 6 coins de la planète, de Namur à Bujumbura en passant par Mexico, Kinshasa, Bogota ou la Côte d’Azur !

La Commission soutient ainsi le nouveau film de Yolande Moreau en tant que cinéaste, Même au milieu des ruines, qui suit la trajectoire d’une femme de 60 ans, installée à Namur, amoureuse de peinture et de poésie, qui va accueillir des colocataires inattendus, et retrouver au passage son premier amour. La comédienne s’est offert le rôle principal de ce film que l’on imagine fort et émouvant, à l’image de ses précédentes réalisations. Elle nous en parlait dans notre capsule du mois de novembre (voir ici).

On salue également le retour très attendu par ici du détonnant duo formé par Hélène Cattet et Bruno Forzani. 4 ans après Laissez bronzer les cadavres, ils préparent leur quatrième long métrage, Reflet dans un diamant mort, l’histoire de John D, un septuagénaire vivant dans un hôtel de luxe sur la Côte d’Azur, fort intrigué par sa voisine de chambre qui lui rappelle les heures les plus folles de la Riviera durant les années 60. À cette époque, il était espion dans un monde en pleine expansion et plein de promesses. Un jour, cette voisine disparaît mystérieusement… et replonge John face à ses démons : ses adversaires d’antan sont-ils de retour pour semer le chaos dans son monde idyllique ?

Aides à la production toujours pour Philippe de Pierpont, qui dans Fuck the Law, suit le voyage de deux flics belges, un blanc, un noir, envoyés en Afrique pour former des collègues burundais.

Deux deuxièmes longs métrages sont annoncés, chez deux cinéastes dont on attend avec impatience les nouveaux films. Cesar Diaz d’abord, Caméra d’or en 2019 pour Nuestras Madres, prépare Mexico 1986. Nicolas Rincon Gilles (Tantas Almas) retournera en Colombie pour Illuminada. Enfin le cinéaste et musicien Baloji est soutenu pour Augure, son premier long métrage, dont le tournage vient de débuter en RD Congo (voir notre article).

On notera également que la Commission soutient le développement de Maldoror, le prochain film de Fabrice Du Welz, dont le dernier film, Inexorable sort demain en Belgique, ainsi que de celui de Guillaume Senez, Une part manquante. Toujours en développement, la commission aide 4 premiers longs métrages: Alev de Tülin Ozdemir (Les Lunes Rousses); Hyacinthe de Gerlando Infuso (Magritte du Meilleur court métrage d’animation pour La Bague au doigt); The Occupied Mind de Christopher Arcache et Jérôme Guiot; et Mobutu, du comédien et désormais réalisateur Marc Zinga (qui tourne justement en ce moment Augure, de Baloji).

Tous les résultats de cette dernière session 2021 sont disponibles ici.

Regardez aussi

« Austral », voyage au bout de soi et du monde

Avec Austral, Benjamin Colaux livre un documentaire hypnotisant sur la passion aussi sublime qu’insensée d’une …