3 questions à… Joffrey Verbruggen

Rencontre express avec le comédien belge Joffrey Verbruggen, à l’affiche cette semaine de Pourris Gâtés de Nicolas Cuche, aux côtés de Gérard Jugnot, François Morel, Camille Lou, Artus et Louka Meliava.

Quelques mots sur le film, et votre personnage?

C’est l’histoire d’un homme très riche, interprété par Gérard Jugnot, qui a trois enfants qui sont capricieux, fêtards, je-m’en-foutistes, qui n’ont aucune notion de la valeur du travail, et sont particulièrement dépensiers. Il décide de leur donner une leçon de vie en leur coupant les vivres, et leur donnant le goût du travail.

J’interprète Matthias, serveur dans un restaurant à Marseille. Il devient le collègue de travail de la fille de la famille, interprétée par Camille Lou, qui va devoir apprendre à servir les autres.

C’est un personnage ancré dans le réel, ce qui lui permet aussi de remettre un peu les pieds sur terre à Stella, de la ramener à la réalité. Il est à l’origine d’une vraie secousse, positive, qui l’aider à réaliser qu’elle parle mal aux gens, qu’elle ne fait pas forcément bien les choses, et qu’il est temps qu’elle se réveille. Il va l’aider à se transformer.

Comment s’est passé le tournage?

C’était une ambiance très positive, très bienveillante, le réalisateur, Nicolas Cuche, est quelqu’un de très zen. Et puis c’était un honneur pour nous, comédien·nes de la jeune génération, de travailler avec Gérard Jugnot. Il était vraiment à l’écoute, c’était un vrai plaisir.

Le film parle de ça aussi, c’est une confrontation inter-générationnelle, et c’est aussi une confrontation de classes sociales.

Et puis on a tourné dans le Sud de la France, au soleil, ce qui ne gâche rien. Je me souviens de quelques parties de pétanque assez animées!

On a tourné il y a déjà un certain temps maintenant, c’est donc un soulagement de voir enfin le film sortir, on a dû patienter à cause du Covid, on est d’autant plus heureux de se retrouver pour rencontrer le public.

Quels sont vos projets?

J’ai profité du confinement pour écrire et réaliser un court métrage, que je suis en train de monter. Il devrait être fini dans les mois qui viennent, j’espère que vous le découvrirez bientôt.

Regardez aussi

Nabil-Ben-Yadir-Cinevox

Nabil Ben Yadir: aux origines d’Animals…

Hier soir avait lieu en avant-première mondiale la projection d’Animals, le nouveau film de Nabil …