Fée du logis

Les cadeaux sont de retour sur Cinevox. Et c’est une bonne fée qui est la première à renouer avec la tradition. Normal, me direz-vous…

Notre rubrique Home Cinema renaît de ses cendres et notre onglet concours vous accueillera pendant les semaines à venir avec un franc sourire: La Fée, Les Géants, L’Exercice de l’État, Un heureux Événement dans votre DVDthèque, cela vous dit? Et ce n’est qu’un début.
Revoilà nos « jeudis DVD », rebaptisés »vendredis DVD ». Parce qu’à Cinevox, on aime bien le changement et l’audace. 😉

 

Pour inaugurer ce grand bal de l’image numérique, deux des vedettes de 2011 qui se sont illustrées aux derniers Magritte du cinéma. Non pas Rundskop qu’on attend en version sous-titrée avec une impatience non dissimulée (juillet?), mais Les Géants (la semaine prochaine) et La Fée dès aujourd’hui.

 

 

Les deux œuvres majeures ont suivi des trajectoires assez semblables. Comme pour le film de Bouli, la farce poétique de Fiona Gordon, Dominique Abel et Bruno Romy a commencé sa carrière à la Quinzaine des réalisateurs cannoise en mai 2011. Mieux: La Fée a carrément eu l’honneur de l’ouverture de cette sélection prisée. Et s’il ne décrocha finalement aucun prix, ceux qui ont assisté à la présentation se rappelleront toujours l’ambiance irréelle, carrément euphorique qui y régnait. C’est en rock star que le trio fut accueilli à l’issue de la projection traversée d’éclats de rire et d’applaudissements. Ce qui n’est pas courant sur la Croisette

 

[Fiona et Dominique pendant les Cinevox Happenings – Photo Marianne Grimont]

 

La Fée fut ensuite honorée à la délocalisation bruxelloise de la quinzaine des réalisateurs à l’Arenberg et devint une des vedettes des Cinevox Happenings lors des BNP Paribas Fortis Film Days en septembre. En présence de Fiona et Dominique, cette comédie déroutante eut ainsi les honneurs de l’ouverture à l’UGC de Brouckère et effectua, dans la foulée, une tournée qui mena le duo à Jambes, Tournai et Braine-l’Alleud.  Une rampe de lancement idéale pour la sortie en salles du film, dès la semaine suivante.

 

Naturellement Cinevox avait rencontré les Anderlechtois les plus hilarants de l’histoire (à part peut-être Van Loen, le lampadaire*) avant-même leur échappée cannoise et proposé leur interview vidéo qui servit de support à notre Grand Ecran n°2.

 

[photo P.P.]

 

Lors de la deuxième cérémonie des Magritte du cinéma belge, La Fée se rappela au bon souvenir de tous avec deux trophées techniques à son palmarès : Claire Dubien a été récompensée pour les étonnants costumes et Fred Meert, Hélène Lamy-Au-Rousseau et Emmanuel De Boissieu pour le son exceptionnel.

 

Un joli parcours qui aurait mérité un succès populaire bien plus conséquent, car le film est drôle (très), tendre, poétique, original, rythmé  et marquant. Si vous n’avez pas vu La Fée, et ne mentez pas, vous n’êtes pas très nombreux à vous être rués dans les salles, l’édition numérique  vous permet aujourd’hui de corriger le tir. Ce conte totalement fêlé est une petite pépite pleine de fantaisie, délirante, unique en fait. Citer un seul film qui lui ressemble est presque impossible. Peut-être Rumba le précédent Abel, Gordon et Romy,… Et encore.

 

 

On rapproche souvent ces trois loufoques personnages de Jacques Tati, de Buster Keaton. Sans doute oui. Mais Fiona, Dominique et Bruno se réapproprient leur univers pour en faire autre chose, un voyage dans une contrée presque inconnue qui ne se laisse pas apprivoiser au premier regard.

 

Ceux qui auraient déjà eu la chance de découvrir La Fée seront donc ravis de pointer à la deuxième, troisième, quatrième vision, des détails inédits qui en font la substance et l’originalité. En cela, et plus que beaucoup d’autres, La Fée est certainement une oeuvre à posséder en DVD. Un long métrage qui, grâce à Dame Blanche Genval,  jouit en outre d’une exceptionnelle image.

 

Et si vous doutez encore que ce film soit vraiment pour vous, jetez un coup d’œil à la bande-annonce

Ou à cet extrait assez révélateur…

 

Vous pouvez remporter un exemplaire de ce DVD en cliquant ICI.

 

 

*La référence à Van Loen est un clin d’oeil aux fans de foot qui prétendent nous suivre. S’il y en a qui nous lisent (test ;-), manifestez-vous sur la page Facebook.

 

Regardez aussi

« Camille » et « Shams » dans Tout Court

A découvrir ce soir dans Tout Court, un inédit, Camille, le nouveau film d’Eric Ledune, …