« Une vie démente » récompensé au Bergamo Film Meeting

Une vie démente, premier long métrage d’Ann Sirot et Raphaël Balboni a remporté ce week-end le grand prix du Festival de Bergame, remis par le public. Il a également reçu une mention spéciale de la part du jury.

Follemente in vita, en italien dans le texte, était présenté dans le cadre de ces 39e Bergamo Film Meeting. Le film suit le parcours d’Alex et Noémie, la trentaine, qui voudraient avoir un enfant. Mais leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, la mère d’Alex, se met à faire de sacrées conneries. C’est parce qu’elle a contracté une « démence sémantique », maladie neurodégénérative qui affecte son comportement. Elle dépense sans compter, rend des visites nocturnes à ses voisins pour manger des tartines, se fabrique un faux permis de conduire avec de la colle et des ciseaux. Suzanne la maman devient Suzanne l’enfant ingérable. Drôle d’école de la parentalité pour Noémie et Alex !

Programmé en ouverture du dernier Festival de Namur, Une vie démente aurait dû sortir le 4 novembre dernier. Il était diffusé exceptionnellement ce week-end au Vendôme, dans le cadre de l’opération Still Standing for Culture. Au générique du film, on retrouve Jo Deseure, Jean Le Peltier, Lucie Debay, ainsi que Gilles Remiche.

On devrait voir le film enfin en salles dès leur réouverture, dont on espère connaître bientôt la date…

Regardez aussi

Olivier-Gourmet-Cinevox

Olivier Gourmet tourne « L’Etabli » de Mathias Gokalp

Fin de tournage aujourd’hui pour le nouveau film de Mathias Gokalp, auteur de Rien de …