Home / News / Coming soon / Clap de fin pour « Animals », le nouveau Nabil Ben Yadir

Clap de fin pour « Animals », le nouveau Nabil Ben Yadir

Le tournage d’Animals, le nouveau film de Nabil Ben Yadir, s’est achevé il y a quelques jours dans la plus grande discrétion. Inspiré d’une histoire vraie, le film relate le destin d’un jeune homme tabassé à mort à cause de son orientation sexuelle. 

Flashback, avril 2012. Ihsane Jarfi, jeune homme de 32 ans, est porté disparu après avoir été aperçu pour la dernière fois à la sortie d’un bar gay de Liège, embarquant dans une voiture avec quatre autres hommes. On ne retrouvera son corps que deux semaines plus tard, abandonné dans un champ, et frappé à mort. Les quatre hommes sont vite suspectés, et seront condamnés pour assassinat à caractère homophobe. Ils sont également inculpés pour torture et traitements inhumains et dégradants ainsi que pour des faits d’humiliation ou d’avilissement graves et de séquestration. Ils sont condamnés à perpétuité pour trois d’entre eux, à 30 ans de réclusion pour le quatrième. Lors du procès, l’un des prévenus avoue: « On s’est comporté comme des animals ».

On ne sait rien ou presque sur la façon dont le réalisateur des Barons, de La Marche et de Dode Hoek a choisi de revisiter ce fait divers, dont il s’est librement inspiré. L’année dernière déjà, le dramaturge Milo Rau s’était emparé du sujet dans sa pièce La Reprise.

Après avoir abordé avec fantaisie et pertinence le quotidien d’un groupe de jeunes bruxellois d’origine maghrébine dans Les Barons, avoir relaté les origines de la Marche pour l’égalité et contre le racisme (transformée en Marche des Beurs par les médias en 1983) dans La Marche, et avoir scruté l’ascension contrariée d’un ancien commissaire de la police anversoise qui souhaite se lancer en politique aux côtés d’un parti extrémiste dans Dode Hoek, le cinéaste s’empare d’un sujet sensible sur lequel on attend avec force curiosité et intérêt son regard.

Soufiane Chilah dans « Dode Hoek »

Si l’on ne sait pas grand chose, on sait néanmoins que le rôle principal sera interprété par le jeune comédien Soufiane Chilah, découvert dans Black, l’un des héros de Dode Hoek, où il incarnait avec intensité le rôle de Dries, un jeune commissaire qui s’interrogeait sur ses origines, et sa loyauté envers son supérieur. On sait également que le cinéaste a confié la photo au chef opérateur Frank Ven Den Eeden, à qui l’on doit notamment l’image de Girl de Lukas Dhont ou encore Home de Fien Troch.

Le film, qui s’est tourné à Liège et en région liégeoise, est produit par 10.80 films, la société créée par Nabil Ben Yadir et Benoît Roland (Wrong Men), et coproduit notamment par Les Films du Fleuve, la société des frères Dardenne. Il s’agit du premier long métrage majoritaire produit par la société, qui a déjà coproduit Patser d’Adil El Arbi et Bilall Fallah, Lukas, avec Jean-Claude Van Damme, ou encore Ghost Tropic, le nouveau film de Bas Devos (Hellhole), qui sera présenté en première mondiale dans quelques jours à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes.

On reparle au plus vite d’Animals, qui devrait faire grand bruit…

Copyright photo d’intro: @Maxence Dedry

Regardez aussi

François Damiens et Bouli Lanners retrouvent Vanessa Paradis

Le cinéaste français Samuel Benchetrit vient d’entamer le tournage de Cette musique ne joue pour …